logo-netfolio

Raspberry Pi

Vestige de la veille technologique que j'ai tenu lors de mes deux ans de BTS et qui était également disponible sur la première version de Net-folio. Je l'ai remanié en article détaillant les Raspberry Pi étant donné que je n'ai plus le temps de tenir cette veille. Comme cette technologie m’intéresse toujours autant, je le modifierais en cas de changements majeurs tel que la sortie d'un nouveau modèle.

Qu'es-ce qu'un Raspberry Pi ?

La technologie Raspberry pi a été développée par David Braben dans le cadre de sa fondation Raspberry Pi. Les premiers prototypes ont été développés en 2006, puis après plusieurs phases de test, la distribution débuta en 2012. Cette technologie ne cesse de se répandre avec plus de 5 millions d’unités vendues en 2015 et la barre des 10 millions d’unités dépassée en 2016.

Un Raspberry est en faite un petit ordinateur coûtant de 5 Dollars pour la version Zero à 35 Dollars pour les versions B.

Le but en créant le Raspberry était d’encourager l ’apprentissage de l’informatique et plus spécifiquement de la programmation, grâce à un ordinateur tout à fait fonctionnel ne coûtant presque rien. Cette technologie permet une multitude de projets aussi bien dans la domotique que pour des serveurs multimédias, serveurs web ou encore dans le milieu de la recherche scientifique pour gérer des appareils de mesure par exemple.

Architecture matérielle et logicielle

Les Raspberry sont des ordinateurs mono carte à processeur ARM, il en existe actuellement 8 modèles :

Pour les modèles A, A+, 1B et 1B+ le processeur ARM est cadencé à 700MHz, et le modèle Zero / Zero W est à 1GHz. En ce qui concerne le modèle 2B et 3B, pour le premier il est doté d’un processeur quadricore Cortex-A7 à 900MHz, quant au second c’est un quadricore Cortex-A53.

Le processeur graphique n’a pas changé au fil des modèles, il s’agit d’un GPU Broadcom VideoCore IV qui permet une certaine souplesse, il peut sans aucun soucis lire des Blu-ray full HD à 30 images par seconde, émuler d’anciennes consoles de jeux vidéo et même faire tourner certains jeux relativement récents.

La mémoire vive des Raspberry est une SDRAM (Synchronous Dynamic RAM) allant de 256 Mo à 1 Go.

Au niveau des ports USB 2.0, selon le modèle un seul ou plusieurs ports sont disponibles hormis pour les modèles Zero et Zero W qui sont dotés d’un port micro-USB.

Des sorties vidéos et audio sont également présentes, à savoir une sortie HDMI et composite pour tous les modèles mise à part les Zero et Zero W qui utilisent un mimi HDMI. Pour les sorties audio, il s’agit d’un classique stéréo jack 3.5mm encore une fois à l’exception des modèles Zero et Zero W qui disposent comme sortie audio que leur port mini HDMI.

Enfin, excepté les modèles A, A+, Zero et Zero W, un port Ethernet 10/100 est présent sur les autres modèles. Pour le modèle 3B une carte réseau Wi-Fi et Bluetooth sont également disponible. Pour le Zero W une carte Wi-Fi et Bluetooth sont présentent, il s’agit de la grosse nouveauté de ce modèle.

À noter également qu’un Raspberry fonctionne sur une alimentation de 5 volt via micro-B USB, et qu’il consomme moins d’un Ampère, tout en sachant que le modèle le plus énergivore monte jusqu’à 720 mA.

Pour finir avec les connectiques, sur tous les modèles on peut trouver des ports GPIO permettant l’utilisation d’un Raspberry en tant que carte contrôleur. Ce périphérique de bas niveau offre la possibilité de communiquer avec d’autres circuits électroniques, ceci est très utilisé notamment systèmes embarqués ou la domotique.

Voilà l’essentiel pour l’aspect matériel des Raspberry. En ce qui concerne l’exploitation de ces composants, il existe une multitude de systèmes d’exploitations.

D'autres distributions sont aussi disponibles comme celles dites media center à savoir OSMC, Rasplex ou encore Xbian (version minimale de Debian) par exemple, pour les distributions audio on trouve Volumio ou encore MoodeCase.

Firefox Os et même Windows 10 seraient à priori également compatibles Raspberry Pi. Une version d’openBSD pour le Pi n’étant pas à l’ordre du jour une version alternative appelée NetBSD est disponible.

La fondation Raspberry Pi à sorti fin 2016, une interface graphique pour le système d’exploitation basé sur Raspbian appelée PIXEL, cette interface graphique se veut légère et facile à installer.

Qu'est ce que le Raspberry Pi permet ?

Les utilités, et même les exemples d’utilisations sur internet de Raspberry Pi sont légions. En effet du simple serveur web à la domotique en passant par l’émulation de consoles de jeux vidéos, les possibilités sont vastes.

L’intérêt du Raspberry est bien l’adaptabilité on peut, par exemple s’en servir pour l’ouverture d’une porte de garage via des commandes vocales, piloter son éclairage, en faire un ordinateur de bord pour sa voiture ou encore monter un drone. Au-delà de la domotique et de l’aspect électronique, on peut également monter un relais TOR, un serveur de temps, un serveur Mail ou encore un NAS.

Associés avec les bonnes compétences en informatiques et en électroniques, cette technologie offre une chance à tout un chacun de réaliser ses propres projets à moindre coût. Cela explique donc pourquoi les entreprises tout comme les particuliers peuvent avoir recours aux Raspberry.

Pour plus d’informations sur les possibilités de cette technologie, certains liens dans les sources dénombres des projets réalisables.

Sources

Ci-dessous voici la liste des principales sources utilisées pour l’écriture de cet article.